Le pouvoir d’apprendre à dire non

Le pouvoir d’apprendre à dire non

Le pouvoir d’apprendre à dire non

Ceci est un extrait du contenu original appartenant à l’auteur. Je vous invite à consulter et suivre son contenu pour devenir un jedi digital !

Aujourd’hui, on parle du problème de ne pas savoir dire non.

Quand on est entrepreneur, on pense que dire “non”, c’est se fermer des portes, s’asseoir sur des billets. Généralement, on a tendance à vouloir éviter cela. 

Non : ce n’est pas un gros mot. Dire non, ne veut pas dire que vous vous refusez des choses. Il faut apprendre à dire non

En ce qui concerne les clients, on peut penser qu’on va les perdre. L’expérience montre que c’est justement le contraire. Dire non à un client montre que vous connaissez votre métier et vos valeurs et vos limites. Vous maîtrisez l’espace et le cadre. Les clients aiment être cadrés. 

N’hésitez pas à dire non quand on vous demande de baisser un tarif ou quand le budget ne vous convient pas. Savoir dire non à une baisse de budget, c’est aussi marquer du respect.

Il faut savoir être ferme. Votre “oui” prendra de valeur. Vos clients recherchent un savoir-faire, une expertise. Ceux qui ne sont pas contents d’entendre votre “non”, ne sont pas vos clients. 

Il est évident que c’est plus difficile de dire non à ses proches. Le point de vue est différent. Néanmoins, vous êtes la personne la plus à même de faire passer vos intérêts en priorité. Il faut être heureux et se faire plaisir. Les autres ne le feront pas à votre place. N’acceptez quelque chose seulement si cela vous fait plaisir !