Publicité native

Publicité native

Publicité native

Ceci est un extrait du contenu original appartenant à l’auteur. Je vous invite à consulter et suivre son contenu pour devenir un jedi digital !

Publicité native

La publicité native est une publicité utilisant un type de formats publicitaires présentant une très forte intégration, voire une certaine ressemblance, avec les contenus éditoriaux classiques d’un site support.

Les formats de native advertising se sont d’abord développés dès 2013 sur les supports issus du monde de l’Internet et notamment les plateformes sociales avant de gagner les éditeurs traditionnels. Les vidéos in-stream sur YouTube, les tweets sponsorisés ou les posts publicitaires sur Facebook sont ainsi des formes de publicités natives.

Les formats relevant de la publicité native sont généralement considérés comme plus impactants et performants pour l’annonceur dans la mesure où leur intégration / ressemblance avec les contenus éditoriaux permet d’éviter le phénomène de banner blindness et de rendre parfois plus difficile la pratique de l’adblocking. Le responsable de la monétisation du site Se Loger constate ainsi en 2020 que les formats natifs placés dans le flux d’annonces sont dix fois plus cliqués que les formats IAB placés à droite du contenu (source).

La publicité native est également censée moins déranger l’internaute en évitant des formats intrusifs. Ses détracteurs objectent cependant qu’elle donne de meilleurs résultats car elle se confond parfois avec les contenus classiques du site éditeur support. La publicité native peut donc éventuellement soulever des questions relatives à la transparence publicitaire et à la déontologie. Elle peut également être considérée par les journalistes comme une “menace” à la liberté éditoriale.